Le site de Monika et Philippe

vendredi, 7 mars 2008, 23:30 ( 830 lectures ) - Nicolas, Benoit - 
Dimanche, c'est Benoit qui est allé chez le médecin de garde :
son genou souffrait énormément de sa collision frontale avec un espalier de la Volte.

Ce jeudi, toujours chez le même médecin de garde, le doigt de Nicolas a été rafistolé d'urgence.
En effet, après le badminton, Nicolas a tranché plus que le pain.

<< <Précédent | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | Suivant> >>